mercredi 27 mars 2013

Marée Noire, Attica Locke


Une révélation que ce formidable premier roman nous plongeant dans le Texas des années Reagan et du choc pétrolier. On y découvre les désillusions et la violence dans lesquelles sombre le mouvement des droits civiques . Mais c'est avant tout le combat d'un homme pour vaincre ses démons. L'évocation des tensions raciales, syndicales et politiciennes, par son acuité, rappelle les enquêtes de Smokey Dalton chez KrisNelscott et Un pays à l'aube de Dennis Lehane. Ce n'est pas en vain que l'auteur se prénomme Attica, hommage au soulèvement des détenus noirs du tristement célèbre pénitencier d'Attica, aux lendemains de l'assassinat, en 1971, du militant des Black Panthers George Jackson.

Coïncidence ?Vient de paraître chez Futuropolis le second tome de Motherfucker, remarquable évocation en BD du programme en dix points des Black Panthers. S'apprête également à sortir en salle Free Angela and all political prisoners, le documentaire consacré à la traque et l'emprisonnement d'Angela Davis, l'icône des Black Panthers. Enfin, dans le cadre du partenariat Futuropolis/Folio policier, je me ferai bien évidemment un plaisir d'offrir à tout acquéreur de Voodoo land et Marée noire, nouveautés Folio policier, la version hors commerce de Ô dingos ô châteaux, adaptation par Tardi de Jean-Patrick Manchette* !

Solène


Marée Noire
Attica Locke
Folio Policier
9782070450527 

*dans la limite des stocks disponibles 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire