mardi 20 août 2013

Le fils de Sam Green, Sibylle Grimbert





Sam Green était le roi de Wall Street, mais Sam Green est un roi déchu, et le fils doit supporter les conséquences de la faute du père. 

Sibylle Grimbert s'est largement inspiré de l'affaire Madoff dans ce nouveau roman. Tout comme lui, Sam Green passait pour un investisseur de génie, alors qu'il s'agissait d'un escroc. 
On pouvait s'attendre à ce que le sujet soit le prétexte à une critique du système capitaliste, mais l'auteur préfère en faire un roman sur la filiation. Qu'est-ce qu'un père lègue a son fils? Dans quelle mesure un fils est-il fait à l'image de son père? Peut-on être fils de salaud sans être salaud soi-même?
Le héros du roman, le fils de Sam Green, est tellement écrasé par l'image paternelle que son identité s'y dilue. C'est l'histoire d'un homme qui, pour se libérer du père, va aller jusqu'à faire en sorte que la fraude soit découverte. Mais c'est justement parce que la faute du père va être révélée que le fils va couler avec lui. 
La morale de ce livre pourrait être que malgré tous nos efforts, on ne se libère jamais vraiment de notre héritage familial, et qu'il nous faudra porter ce fardeau jusqu'au bout.
Ce roman incisif est une des vraies belles surprises de cette rentrée littéraire, avec un écriture nerveuse qui ne dépareillerait pas chez nos écrivains américains favoris. 

JEAN

  RÉSERVER CE LIVRE

Mise à jour au 09 juin 2015:
Ce livre (toujours formidable) vient de sortir en poche chez 10/18. http://www.librairiethuard.fr/9782264062598-le-fils-de-sam-green-sibylle-grimbert/#

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire