mercredi 6 mai 2015

Au moins il ne pleut pas; Paula Jacques

Solly et Lola, frère et sœur, débarquent à Israël en espérant une vie meilleure qu’en Égypte. Ils sont alors hébergés chez deux femmes, au caractère bien trempé, rescapées du camp de Ravensbrück. Très vite les non-dits s’installent … 

Un roman passionnant, dense, qui fait passer le lecteur du rire aux larmes et qui montre les difficultés de l’Israël des années 60 : un état en construction.

Vous connaissez peut-être Paula Jacques pour ses chroniques sur France Inter, découvrez, si ce n’est déjà le cas, ses talents d’écriture.

TRÈS RÉUSSI !!                                                

Hélène

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire