samedi 9 mai 2015

Piège Nuptial; Douglas Kennedy

Ce petit livre est un authentique bijou. L’auteur est un voltigeur du deuxième degré qui réussit, avec aisance, le grand écart entre l’horreur noire et le comique désopilant.
Un journaliste américain frustré, instable se rend en Australie pour prendre de l’air. Echoué dans le haut nord, à Darwin, il achète un véhicule délabré et part dans l’immensité insondable du outback. Au bord de la route il rencontre une grande, blonde, autostoppeuse. Après quelques parties de jambes en l’air sportives, elle lui dit: “Tu feras l’affaire.” Le “Piège Nuptial” se ferme alors irrémédiablement.
Si cette histoire est complètement invraisemblable, elle paraît pourtant possible au lecteur qui s’est déjà frotté aux grandes étendues désolantes du “down under” et à la mentalité singulière de leurs habitants clairsemés.
La traduction est très réussie, la lecture jubilatoire.
Un excellent *****
HPK

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire